Un médicament antihypertenseur augmenterait le risque de cancer de la peau

Publicité

Les médicaments contre l’hypertension contenant de l’hydrochlorothiazide seraient impliqués dans la survenue d’un type fréquent de cancer de la peau, selon une vaste étude danoise. Explications.

Publicité

© Adobe StockQuel est le rapport entre traitement de l’hypertension et cancer de la peau ? Des chercheurs danois de l’université du Danemark du Sud et de la Société Danoise du Cancer démontrent l’existence d’un lien entre les médicaments anti hypertenseurs contenant de l’ hydrochlorothiazide et la survenue de carcinome épidermoïde cutané, un type de cancer de la peau parmi les plus fréquents. Les médicaments incriminés sont des diurétiques prescrits contre l’hypertension , commercialisés en France sous les noms Esidrex®, Acuilix®, Alteisduo®, Lodoz® ou encore Wytens®.

Un risque de cancer de la peau 7 fois plus élevé

Publicité
Dans leur étude publiée dans le Journal of the American Academy of Dermatology, les chercheurs expliquent s’être appuyés sur 80 000 cas danois de cancer de la peau entre 2008 et 2012. En parallèle, ils ont regardé si ces patients avaient déjà reçu des prescriptions de médicaments à l’hydrochlorothiazide. Résultat : le risque de développer un cancer de la peau serait sept fois plus élevé chez les personnes qui prennent un médicament contenant de l’hydrochlorothiazide . "Nous savions que l’hydrochlorothiazide rendait la peau plus vulnérable aux dommages causés par les rayons ultra-violets, mais ce qui est à la fois nouveau et surprenant est qu’ un usage à long-terme de cette substance antihypertensive conduit à une augmentation à ce point significative du risque de cancer de la peau ",confie le docteur Anton Pottegård, co-auteur de l’étude, dans un communiqué ScienceDaily.

"N’interrompez pas votre traitement sans consulter votre médecin"

Ces résultats ont de quoi inquiéter, puisque les médicaments à base d’hydrochlorothiazide sont largement prescrits en Europe et aux Etats-Unis, rappelle ScienceDaily . Alors, comment réagir si vous prenez ce type de traitement ? "N’interrompez pas votre traitement sans consulter au préalable votre médecin. Cependant, si vous prenez actuellement de l’hydrochlorothiazide, parlez-en à votre médecin pour voir s’il serait possible de choisir un autre médicament ", préconise le docteur Pottegård.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité