Un médicament anti cancer responsable de graves réactions cutanées

L'Agence nationale du médicament tire la sonnette d'alarme pour les consommateurs du Xeloda®. Un médicament utilisé en chimiothérapie orale qui pourrait causer des réactions cutanées graves.

Publicité
Publicité

Vendu en France depuis 2005, le Xeloda® (capécitabine) est prescrit lors de chimiothérapie orale du cancer du côlon, de l'estomac et du sein. Selon l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM), les patients doivent être informés des risques de réactions cutanées sévères pouvant être fatales suite à la prise de ce traitement et ses génériques. Certains cas de syndrôme Stevens-Johnson et de nécrolyse épidermique toxique ont en effet été rapportés. Ces maladies cutanées graves peuvent commencer par de la fièvre, une conjonctivite, des maux de gorge et une éruption cutanée qui s'aggrave rapidement par la suite. Ensuite on constate l'apparition de cloques sur la peau et les muqueuses. Dans ce cas, l'arrêt total du médicament après l'apparition des premiers symptômes peut diminuer l'évolution des réactions. En cas de constatation d'un des symptômes, l'ANSM conseille aux consommateurs de Xeloda® d'avertir immédiatement leur médecin.

Publicité
Source : XELODA (Capécitabine) et génériques : des réactions cutanées sévères sont possibles - Point d'Information, ANSM, 19 décembre 2013.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité