Un livre français relié avec de la peau de femme

La bibliothèque d'Harvard aux Etats-Unis vient de prouver qu'un livre français du XIXe siècle a été relié avec de la peau de femme.

Publicité
Publicité

Incroyable. Après avoir réalisé de minutieuses recherches, la Houghton Library, bibliothèque de la prestigieuse Université d'Harvard, a prouvé que le livre d'Arsène Houssaye Des destinées de l'âme avait été relié avec de la peau humaine, précisément de la peau de femme. Sûrs à 99,9% de leur découverte, les scientifiques ont expliqué sur leur blog que la couverture correspondait bien "à de l'ADN humain" et qu'ils avaient "éliminé d'autres types de matériaux de parchemin communs comme le mouton, le bétail ou la chèvre". Ils précisent néanmoins que même si le résultat de leurs recherches est compatible avec l'homme "d'autres primates proches, comme les grands singes et les gibbons, ne pouvait pas être éliminé à cause du manque de références nécessaires."

La femme était une patiente du propriétaire du livre

Publicité
Le livre appartenait à un ami d'Arsène Houssaye, le Dr Ludovic Boulland (1839-1932). C'est la peau d'une de ses patientes atteinte de maladie de mentale et décédée d'une crise cardiaque qui a servi à la reliure de l'ouvrage. "Ce livre est relié en peau humaine parcheminée, c’est pour lui laisser tout son cachet qu’a dessein on n’y a point appliqué d’ornement. En le regardant attentivement on distingue facilement les pores de la peau. Un livre sur l’âme humaine méritait bien qu’on lui donnait un vêtement humain" a-t-il écrit dans une note laissée sur le livre. Plus loin, il indique qu'un autre ouvrage de sa bibliothèque Sever. Pinaeus de Virginitatis notis a lui été relié en peau humaine "mais tannée au sumac." Les scientifiques amateurs de littérature n'ont pas fini de faire d'étranges découvertes...

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité