Un homme sur huit possèderait le gène de la crise cardiaque

Publicité

Des scientifiques américains viennent de détecter un gène défectueux présent chez certains patients. Il augmenterait le risque de crise cardiaque de 38%.

Publicité

Un homme sur huit possèderait un gène défectueux augmentant le risque de crise cardiaque, affirment les chercheurs de l’Université de Duke (Etats-Unis). Ils ajoutent que les patients ont également un risque élevé de mourir dans les six années suivants l’accident cardiaque. Chez les femmes, seulement deux à trois pourcent seraient concernées. En étudiant ce gène défectueux les chercheurs se sont aperçus que ceux qui le possèdent produisent deux fois plus l’hormone du stress appelée Cortisol. Après avoir suivi plus de 1000 patients avec ce gène les rendant plus sensible au stress, les analyses ont révélé un risque cardiaque de plus de 38% ."En trouvant un moyen de réduire la réaction du de la Cortisol face au stress nous pourrions sans doute réduire le risque cardiaque", explique Bervely Brumette, auteur de l’étude, interrogé par le Dailymail .

Publicité

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité