Un gène défaillant responsable des fringales nocturnes

Publicité

Avoir un petit creux la nuit ne serait pas seulement un signe de gourmandise. Une mutation génétique pourrait en être à l’origine.

Publicité

Vous avez beau lutter, vous ne pouvez résister à cette faim qui vous réveille en pleine nuit ? Si jusqu’à présent, aucune étude n’avait pu expliquer cette attitude compulsive, des chercheurs américains et chinois viennent de découvrir qu’un gène défaillant lié au sommeil pourrait en être la cause.

Une seule défaillance donne faim la nuit

Publicité
Pour cela, ils ont introduit deux gènes humains dans des souris, PER1 et PER2, liés aux troubles du sommeil. Afin de savoir lequel des deux étaient responsables de ces petites faims, ils les ont désactivés l’un après l’autre. Lorsque le PER2 était au repos, les souris présentaient des signes de fatigue plus rapidement que d’habitude. En revanche, lorsque le PER1 était désactivé, les rongeurs manifestaient une envie de manger, les empêchant de dormir.

"Depuis longtemps, les gens pensaient que le syndrome de fringale nocturne n’était pas réel", a déclaré le Dr Satchidananda Panda, auteur de l’étude. Pour lui et son équipe, leurs travaux sont la preuve qu’une synchronisation de ces deux gènes permet de garder les cycles du sommeil et de la faim alignés. En revanche, une rupture provoquerait une faim irrépressible la nuit.

Leurs travaux ont été publiés dans la revue Cell Reports.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité