Un foetus calcifié de 36 ans retiré du ventre d'une patiente

Publicité

Une femme âgée de 60 ans se serait fait retirer un fœtus calcifié resté dans son ventre depuis 36 ans à cause d'une grossesse extra-utérine.

Publicité

Des médecins indiens prétendent avoir retiré un foetus calcifié de 36 ans du ventre d'une femme indienne de 60 ans, rapporte le Dailymail . En 1978, alors qu'elle était âgée de 24 ans cette indienne est tombée enceinte. Les médecins auraient alors prévenu la jeune femme que l'enfant avait peu de chance de survivre car il s'était développé à l'extérieur de son utérus. Effrayée à l'idée d'une opération, elle se serait enfuie et se serait contentée d'un traitement antidouleur.

A l'âge de 60 ans, elle se serait rendue à l'hôpital pour des douleurs à l'abdomen et des probème urinaires. "Nous avons senti une masse sur son flanc droit et nous avons pensé à un cancer", déclare le Dr Murtaza Akhtar, interrogé parle Dailymail . Après un scanner, "nous nous sommes rendu compte qu'il s'agissait d'un petit squelette mature enfermé à l'intérieur d'une masse calcifiée", ajoute-t-il.

Publicité
Des preuves qui restent douteuses

L'histoire parait invraisemblable, mais les médecins possèdent un scanner du ventre de la patiente, où l'ont voit bien une masse blanche sur le côté droit. Mais rien n'indique qu'il s'agît vraiment d'un foetus. Ils ont également fourni des photos du squelette, mais encore une fois rien ne prouve qu'il provienne vraiment du ventre de la patiente. Après plusieurs recherches, les médecins auraient découvert un cas similaire de grossesse extra-utérine où la femme a gardé le foetus à l'intérieur qui aurait fini pas se calcifier. C'est ce qu'on appelle une grossesse extopique.

Image : Le scanner du ventre de la patiente effectué par les médecins indiens :

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité