Un excès de calcium dans les artères favorise le risque d’AVC

Un excès de calcium dans les artères favorise le risque d’AVC©Istock

Une nouvelle étude américaine révèle qu'un nouveau facteur serait plus fort que les autres (choléstérol, diabète...) pour évaluer les risques de faire un AVC ou une crise cardiaque. 

Publicité
Publicité

Un nouveau facteur prendrait le dessus sur tous les autres dans l'évaluation des risques de crise cardiaque et AVC. Une étude publiée par les chercheurs cardiologues de l'UT SouthWestern, révèle que les personnes qui n'ont pas de calcium dans les artères ont significativement moins de risque que les autres et ce malgré la présence d'autres facteurs comme le diabète, l'hypertension et le cholestérol. Un infime risque de 3% a été enregistré.

Publicité

Ne plus donner de statines si le patient n'a pas de dépôt de calcium

Pour en arriver à cette conclusion, les chercheurs ont fait passer des scanners de la poitrine et du coeur à 6184 volontaires âgés entre 45 et 84 ans sans antécédent cardiaque ou d'AVC. Presque la moitié d'entre-eux n'avait aucun dépôt de calcium dans les artères coronariennes connu pour favoriser le risque. Résultat : un danger proche de zéro malgré d'autres facteurs qui devraient les mettre à risque.

Selon les chercheurs, cette étude permet d'envisager de ne pas forcément donner des statines, traitement qui lutte contre le mauvais cholestérol afin de réduire les risques d'arrêt cardiaque ou de caillot, mais également très controversé pour ses effets secondaires aux personnes qui ne présentent pas de dépôts de calcium. Mais plutôt de prescrire plus souvent des scanners permettant d'analyser l'intérieur des artères.

Vidéo. Coeur : ces douleurs qui doivent vous alerter

Publicité

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :
Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité