Un champignon tueur à l'hôpital

Publicité
Publicité

champignon aspergillus hopital marseille L'aspergillus, vous connaissez? Ce champignon microscopique a tué quatre personnes en 2010 dans un hôpital marseillais. Il est aujourd'hui de retour!

C'est le 5 octobre dernier que les services de lutte contre les infections nosocomiales ont dépisté la présence de l'aspergillus dans deux chambres du service de réanimation de l'hôpital Nord (Marseille). 'Aussitôt, les patients ont été transférés , les box ont été fermés et soumis à un bio-nettoyage intensif ', a annoncé le Pr Claude Martin, chef du service, au quotidien La Provence Ces espaces vont être désinfectés avec de l’eau de javel et des produits spéciaux. Il faut au moins une dizaine de jours pour exterminer le champignon.

Publicité
L'aspergillus produit des millions de spores véhiculées par l'air et inhalées par les individus. Ils atteignent les poumons et y causent de lourds dommages.

A lire aussi:

- Faut-il avoir peur de l'hôpital?
- La liste noire des hôpitaux et cliniques
- Erreurs médicales: comment se protéger?

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité