Un célèbre ostéopathe accusé de viols et d'agressions sexuelles

Publicité

Le célèbre ostéopathe Pierre Pallardy comparaît mardi devant la cour d'assises de Paris après avoir été accusé par des dizaines de patientes d'agressions sexuelles et de viols.

Publicité

Prodiguant des massages assez particuliers sous prétexte de soigner, l'ostépathe Pierre Pallardy doit désormais répondre aux accusations d'agressions sexuelles et de viols d'une dizaine d'ex-patientes. L'auteur de Plus jamais mal au dos et Et si ça venait du ventre connait un succès grandissant dès les années 1970. De nombreuses personnalités viennent le consulter dans son cabinet parisien de la rue Berlioz (8e arrondissement). Des anonymes aussi comme Pascale, Claire ou encore Diane. Problème pour ces patientes, les méthodes du praticien sont de plus en plus gênantes. En 2006, une patiente l'accuse d'attouchements et d'une tentative de pénétration. L'ostépathe lui aurait demandé de retirer ses sous-vêtements pour lui masser les ovaires... Pierre Pallardy est placé en garde à vue mais nie. Il reconnaît en fait des massages allant "du plexus solaire au plexus de l'utérus placé au-dessus des lèvres du sexe" . Il lui aurait alors arrivé "d'avoir un contact avec ces parties du corps". Les enquêteurs interrogent des anciennes patientes pour en savoir plus. Le scénario est généralement toujours le même. Massages, questions intimes, attouchements... et même viol. De son côté Pierre Pallardy, 72 ans, récuse encore aujourd'hui ces " affabulations". Il comparaît demain, mardi 1er octobre, devant la cour d'assises de Paris et encourt 20 ans de prison.

Publicité

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité