Un cas de légionellose mortel dans l’Est de la France

Un cas de légionellose mortel dans l’Est de la France©AdobeStock

Une personne ayant contracté une infection durant le mois d’aout à Belfort, vient de décéder.

Publicité
Publicité

La préfecture du territoire de Belfort (Franche-Comté) a annoncé le décès d’une personne après qu’elle ait contracté une infection.

Des souches contaminées ?

Un communiqué des services de l’Etat annonce que six patients ont été atteints par la légionellose, au cours du mois d’août, sur le territoire de Belfort. Parmi eux, une personne est décédée. L’individu présentait de multiples fragilités médicales. Des investigations environnementales menées par la direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement (DREAL) sont actuellement en cours. L’enquête vise à déterminer une éventuelle source commune de contamination. L’agence de santé (ARS) prévoit d’ effectuer des analyses sur le/les type(s) de souche qui ont affecté les personnes touchées.

Les signes d’alerte

Publicité

La légionellose est une maladie causée par une bactérie Legionella (dont il existe environ 50 espèces différentes). Dans plus de 90 % des cas, c’est la Legionella pneumophilaqui qui est impliquée et elle touche surtout les personnes âgées et immunodéprimées. La bactérie infecte l’homme par inhalation d’eau contaminée diffusée en aérosol . Elle entraîne une infection pulmonaire aiguë qui apparaît après une période d’incubation de quelques jours. Le premier signe d’alerte est l’apparition d’un syndrome grippal (fièvre, toux sèche, malaise et douleurs musculaires) mais avec une fièvre qui augmente rapidement jusqu’à 39,5 °C. S’ensuivent des maux de ventre et des troubles digestifs avec des nausées, des vomissements et de la diarrhée. Des troubles comportementaux complètent le tableau avec une confusion, une désorientation et des hallucinations pouvant aller jusqu’à un coma.

Prévention de l’infection

Afin de se prémunir au maximum du risque d’exposition à la legionellose chez soi, il est conseillé de :

- Ne pas négliger les points d’eau qui sont peu utilisés comme les éviers, les lavabos, la douche. Toujours faire couler l’eau froide et l’eau chaude au moins une fois par semaine au niveau de ces points d’eau. Egalement, après chaque période d’absence prolongée, répéter le même procédé pour tous les points d’eau avant de les réutiliser.

-Etre vigilant avec la température de l’eau chaude de votre domicile : l’eau doit être très chaude mais jamais bouillante. Au minimum, la température doit atteindre 50°C et au maximum, elle ne doit pas dépasser 60°C au niveau de l’évier de la cuisine.

-Détartrer et désinfecter de façon régulière les embouts de robinetterie tels que les brise-jet, les pommeaux de douches...

-Opter pour l’utilisation d’eau stérile pour les appareils biomédicaux lorsque vous nettoyez et remplissez vos appareils d’oxygénothérapie ou de lutte contre l’apnée du sommeil.

Publicité

Vidéo. Pourquoi il faut nettoyer ces objets pour ne pas tomber malade ?

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité