Un ADN humain vieux de 400 000 ans reconstitué !

Des chercheurs allemands, chinois et espagnols viennent de reconstituer l'ADN d'un hominidé datant de 400 000 ans avant J-C. Jusqu'ici, le plus vieux datait de 70 000 ans environ.

Publicité
Publicité

Incroyable. Des chercheurs sont parvenus à reconstituer le plus vieil ADN de la lignée humaine. L'hominidé* vivait à la préhistoire, environ 400 000 avant J-C, dans le nord de l'Espagne. C'est Matthias Meyer de l'Institut Max Planck d'anthropologie (Allemagne) qui a développé une nouvelle technique permettant d'extraire (à partir de prélèvements de 1,95g dans un fémur), de décrypter les morceaux d'ADN et de reconstituer une séquence complète d'ADN.

Ce que l'ADN prélevé a révélé...

Publicité
Les chercheurs ont découvert avec surprise que l'ADN de l'Espagnol vieux de 400 000 ans était proche de l'homme de Denisova trouvé en Sibérie et datant de 50 000 à 80 000 ans. Il serait ainsi plus proche des Denisoviens que des Néandertaliens. "Les discussions vont être vives sur les hypothèses proposées par les auteurs pour expliquer ce résultat. Aucune ne peut être entièrement validée à l'aune de nos connaissances. J'ai quelques préférences, comme celle de considérer qu'ils ont tous deux conservé des bribes d'un génome plus ancien. Mais il y a en­core du pain sur la planche pour le prouver" a commenté Jean-Jacques Hublin, professeur de paléoanthropologie ayant participé aux recherches. L'humanité est décidément pleine de surprises...

*Hominidé : groupe de primates partiellement ou totalement bipède (comme l'Homme)

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité