Trop faire l'amour peut-il déformer le pénis ?

Publicité

En découvrant comment une espèce d'insecte a vu ses parties génitales se déformer à cause d'un excès de relations sexuelles des chercheurs anglais se sont demandés s'il en est de même pour les humains.

Publicité

© photographeeVoilà une étude qui montre que les conflits sur la fréquence du nombre de rapports sexuels entre mâles et femelles s'étend à tous les êtres qui se reproduisent. Les chercheurs de l'université d'Exeter (Royaume-Uni) ont remarqué un fait très étonnant chez les scarabées. Un nombre de relations sexuelles trop excessive change la forme des parties génitales du mâle et de la femelle.

L'intimité du mâle s'allonge pour faciliter le nombre de rapports

Publicité
Les chercheurs expliquent que les parties intimes de la femme se rétrécissent et forment des sortes de pics alors que celles du mâle s'allongent. Selon eux, cela montrerait comment l'intimité des femelles se défend face à une libido trop excessive du mâle qui lui s'affine pour faciliter le rapport. Pour eux, le corps évolue en fonction de ses besoins. "Pour fertiliser un maximum leur semence les mâles ont besoin de beaucoup plus se reproduire alors chez les femelles quelques essais suffisent pour être féconde", expliquent les chercheurs.

Si pour les scientifiques cette évolution montre l'importance des conflits sur les rapports sexuelles le phénomène d'un changement de la forme du sexe ne touche pas les hommes , il ne cause que des des disputes de couples.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité