Tiques : la nouvelle maladie qu’elles peuvent vous transmettre

Tiques : la nouvelle maladie qu’elles peuvent vous transmettre©iStock

Les tiques sont connues pour transmettre la maladie de Lyme, mais elles sont également responsables d’une autre maladie grave, causée par un virus. Explications.

Publicité
Publicité

Lorsqu’elles nous mordent, elles peuvent nous transmettre la maladie de Lyme, la méningo-encéphalite et la fièvre boutonneuse. Mais ce n’est pas tout, selon les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC) des Etats-Unis, qui alertent sur l’apparition d’une nouvelle maladie transmise par ces arachnides : l’encéphalomyélite de Powassan .

Publicité

Fièvre, vomissement, confusion et problèmes neurologiques

Cette maladie est causée par un virus véhiculé par les tiques. Jusqu’ici, 75 cas d’encéphalomyélite de Powassan ont été recensés aux Etats-Unis au cours des 10 dernières années, principalement dans le Nord-Est du pays et dans la région des Grands Lacs, selon les CDC. Les symptômes caractéristiques regroupent fièvre, maux de tête, vomissements, grande faiblesse, confusion, syncopes et pertes de mémoires . "Des problèmes neurologiques à long terme peuvent apparaître", précisent les CDC sur leur site internet et, si le virus entraîne une inflammation du cerveau (ou encéphalite), le risque de décès est de 10%.

Se protéger contre les morsures de tiques

Comment lutter contre cette maladie ? "Il n’existe pas de traitement spécifique, mais les personnes souffrant d’une forme sévère d’encéphalomyélite de Powassan ont souvent besoin d’être hospitalisées pour bénéficier d’une aide respiratoire, de fluides en intraveineuse ou de médicaments pour réduire les gonflements cérébraux", détaillent les CDC. Mais la meilleure façon de limiter les risques est, comme pour la maladie de Lyme, de se protéger contre les morsures de tiques en adoptant les conseils suivants : utiliser des produits répulsifs, porter des pantalons et des vêtements à manches longues, lors des balades préférer les sentiers aux zones broussailleuses ou arborées et s’inspecter dans les moindres recoins en rentrant d’une promenade dans la nature pour s’assurer qu’aucune tique ne nous a mordu. Pensez aussi à inspecter vos animaux, qui peuvent aussi se faire mordre par les tiques.

A lire aussi : Piqûre de tique : 4 bons réflexes à avoir vite !

Vidéo. L'astuce anti piqûre

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité
Publicité