Tickets de caisse: les dangers du bisphénol S

Publicité
Publicité

On connaissait la dangerosité du bisphénol A, un composé chimique contenu dans l'encre des tickets de caisse. Désormais, il faudra peut-être redouter aussi celle du bisphénol S (BPS).

Le bisphénol A que l'on trouve dans certains plastiques, conserves et tickets de caisses est connu aujourd'hui comme étant un perturbateur endocrinien susceptible d'avoir des répercussions sur la reproduction, la croissance des enfants et de favoriser certains cancers. Certaines enseignes de commerce ont donc décidé, fin 2010, de remplacer ce composé chimique par du bisphénol S (BPS) dans leurs tickets de caisse.

Publicité
Mais Gérard Bapt, médecin et député-maire de Saint-Jean, en Haute-Garonne, met en garde contre cet autre composé chimique qui aurait subi peu de tests de dangerosité sur l'organisme humain et serait à utiliser avec précaution. En effet, des études japonaises on récemment révélé que le BPS pourrait, tout comme le BPA, perturber le système hormonal et se dégraderait encore moins bien dans la nature. Gérard Bapt suggère donc, dans un courrier aux PDG de Carrefour et Casino qui utilisent le bisphénol S, de lui préférer une substance inoffensive, indique L'Express.

A lire aussi:
- Bisphénol A: biberons retirés du marché
- Cancers, diabète, gare au bisphénol

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité