Sylvie Tellier enceinte à 40 ans : “On le sent et on ne récupère pas aussi vite”

Dans une interview, l’ancienne miss France s’est confiée sans langue de bois sur sa grossesse tardive, plus compliquée que les précédentes.

Publicité
Publicité

© abacapressA 40 ans, Sylvie Tellier est une femme accomplie tant au niveau professionnel que personnel. La directrice générale de la société Miss France est déjà maman de deux enfants : Oscar, 8 ans et Margaux, 4 ans. Et ce n’est pas son emploi du temps chargé qui l’a empêchée d’agrandir la famille, puisque le troisième est en route. Une grossesse tardive qui, toutefois, lui donne un peu de fil à retordre.

"Une grossesse à 40 ans n’est pas la même qu’à 30 ans"

Interviewée par le site Neuf Mois le vendredi 6 juillet, Sylvie Tellier a fait part de ses ressentis sur cette troisième grossesse : "Une grossesse à 40 ans, c'est pas la même chose qu'à 30 ans, je tiens à le dire. On peut se prendre pour une superwoman, mais on sent la différence. […] Et l'âge, on le sent, on ne récupère pas aussi vite. À la rigueur, être enceinte pour la première fois à 40 ans, on est peut-être plus en forme, on n'a pas de loulous à la maison. Mais une troisième grossesse à 40 ans, il faut se préparer psychologiquement, se dire qu'on va être plus fatiguée, que ça va être un peu plus difficile."

Publicité

Pourtant, ce n’est pas ce qu’elle laisse paraître. Sur Instagram, la quadra s’affiche régulièrement en train de faire du sport. Si faire de l’exercice enceinte est recommandépour la maman comme pour le bébé (sous certaines conditions), certains internautes ne le voient pas d’un bon œil. Jeudi 5 juillet, Sylvie Tellier a publié une vidéo de son training et a suscité de vives réactions. Des critiques qu’elle cherche à faire taire : "J’ai pas mal communiqué pendant ma grossesse en disant qu’il fallait faire du sport, qu’il fallait rester active, et j’ai reçu pas mal de critiques sur les réseaux sociaux de gens qui me disent "est ce que ce n’est pas inconscient de continuer…". S’il y a un message à faire passer c’est que quand on est enceinte, il ne faut pas changer de vie. Evidemment, si vous n’avez jamais fait de sport de votre vie il ne faut pas se mettre à courir un marathon enceinte, par contre si vous êtes quelqu’un d’actif il faut rester actif pendant la grossesse."

Une grossesse à 40 ans, je tente ?

S’il est possible de tomber enceinte à 40 ans, il faut cependant avoir conscience que la fertilité décline mais également que les risques de complications sont plus élevés, pour la mère comme pour le bébé. Les fausses-couches, le diabète gestationnel, l’hypertension ainsi que les anomalies chromosomiques chez le foetus sont en effet plus fréquents. Un suivi adapté est donc nécessaire. Celui-ci requiert plus d’assistance et de surveillance.

Publicité

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité