Son chien a senti son cancer du sein et lui a sauvé la vie

Publicité

Daisy, le labrador du Dr Claire Guest, a réussi à faire comprendre à sa maîtresse que quelque chose d'anormal se passait au niveau de sa poitrine. Après plusieurs examens, le médecin a appris qu'elle avait un cancer du sein.

Publicité

Elle en est sûre, sa chienne lui a sauvé la vie. Le Dr Claire Guest est spécialiste du décryptage du comportement animal. En août 2009, elle a participé à une formation avec sa chienne Daisy pour que cette dernière soit capable d'utiliser son odorat à des fins médicales. Chez les chiens, la partie du cerveau qui contrôle l'odorat est 40 fois plus puissante que chez les humains. Un après-midi, alors qu'elle part en balade avec Daisy et deux autres chiens, le Dr Guest remarque que sa chienne reste assise en la regardant au lieu de sortir de la voiture, puis se met à pousser sa poitrine avec son nez. "C'était vraiment bizarre, se souvient le Dr Guest dans les lignes du Telegraph . Elle ne faisait pas ça d'habitude." Le labrador a recommencé de nouveau, le Dr Guest lui a dit d'arrêter. Dans les jours qui ont suivi, elle a repensé à ce moment. Inquiète, elle a préféré consulter son médecin qui a confirmé la présence d'un kyste au sein gauche, là où Daisy avait touché. Après une mammographie et une biopsie, le diagnostic du cancer a été posé. "Le chirurgien a dit que j'avais de la chance d'avoir été diagnostiquée si tôt." Après l'ablation de la tumeur et des ganglions lymphatiques, le Dr Guest a fait 5 semaines de radiothérapie. Aujourd'hui, elle n'a plus le cancer. Pour elle, elle doit sa vie à son chien.

En 2004, le Dr Guest a été à l'origine de la première publication mondiale montrant que les chiens pouvaient sentir le cancer parce qu'il avait une odeur. En 2008, elle a fondé un organisme de bienfaisance pour la détection médicale des chiens. Chaque jour, les animaux travaillent sur le dépistage de maladies à partir de milliers d'échantillons. Daisy a été capable de détecter par exemple 550 cas de cancer après avoir respiré plus de 6000 échantillons. La praticienne est convaincue : "Cette information peut sauver des vies. Nous avons le devoir d'essayer."

Publicité
Vidéo. Claire Guest et sa chienne Daisy récompensée

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité