Sieste : la bonne durée pour ne pas mettre votre coeur en danger

Publicité

Les adeptes de la sieste doivent se contenter d'un court repos s'ils ne veulent pas augmenter leur risque de maladies cardiaques, estiment des chercheurs.

Publicité

Si une bonne sieste demeure toujours appréciée, il serait dangereux de trop en abuser. Une étude réalisée par des chercheurs de l'université de Tokyo montre que la durée pendant laquelle nous rejoignons les bras de Morphée durant la journée impacte de près notre métabolisme. Plus précisément, une sieste de 40 minutes ou plus serait associée à un risque de développer un syndrome métabolique, une accumulation de troubles comme l'hypertension artérielle, un excès de graisse abdominale et un important taux de sucre dans le sang.

Un risque doublé pour une sieste d'une heure et demie

Publicité
Autant de problèmes de santé qui accroissent fortement le risque de maladies cardiaques notamment. Ces conclusions reposent sur 21 études impliquant 307 237 personnes. Les résultats ont montré qu'une sieste de 90 minutes augmentait le risque de syndrome métabolique de 50%, tout comme le fait de ressentir une fatigue excessive durant la journée. A l'inverse, ceux qui dormaient moins de 30 minutes ne connaissaient pas ce risque
Publicité
"Le sommeil est un élément important de notre mode de vie sain, ainsi que le régime alimentaire et l'exercice, a déclaré Tomohide Yamada, diabétologue et auteur de l'étude. Les siestes courtes pourraient avoir un effet bénéfique sur notre santé, mais nous ne savons pas encore la force de cet effet ou le mécanisme par lequel cela fonctionne." L'agence américaine du sommeil (National Sleep Foundation) recommande des siestes de 20 à 30 minutes pour améliorer la vigilance, mais sans ressentir l'effet "groggy" du réveil.
eil.

L'étude a été publiée sur le site de l'American College of Cardiology

Vidéo. Des exercices respiratoires pour mieux dormir

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité