Si vous voulez vivre plus longtemps il faut arrêter de manger après cette heure

Si vous voulez vivre plus longtemps il faut arrêter de manger après cette heure©Istock

Selon une étude américaine, couper un cinquième de ses calories par 24h pourrait aider le corps à combattre les maladies du vieillissement : maladies cardiovasculaires, cancer, diabète...

Publicité
Publicité

A partir de 40 ans, arrêter de manger après la tombée de la nuit et jusqu’au lever du jour (de 17h à 8h du matin) pourrait permettre de vivre plus longtemps en réduisant les risques de cancer, de diabète ou de maladies cardiovasculaires. Cette conclusion a été tirée d’une étude de l’université du Wisconsin effectuée sur des singes, après un débat de 7 ans sur les bénéfices de la réduction des calories.

Selon les chercheurs, se couper d’un cinquième de ses calories en ne mangeant pas de 17h à 8h du matin pourrait prolonger la vie de 10% en combattant les maladies mortelles qui frappent généralement les gens pendant la vieillesse. Le résultat peut être appliqué aux hommes, qui ont 93% de gènes en commun avec ces animaux..

Publicité

Efficace uniquement à mi-vie

"La réduction de nos calories retarde le vieillissement, probablement parce que le corps utilise différemment l'énergie des aliments, afin de devenir plus résistant. En ciblant le vieillissement en lui-même, nous pourrions, au lieu de lutter contre le cancer ou les maladies cardiovasculaires individuellement, cibler le spectre complet de ces maladies", a déclaré l'auteur principal, le professeur Rozalyn Anderson, de l'Université du Wisconsin.

En 2009, une étude effectuée sur des singes rhésus adolescents ou d’une vingtaine d’années, mais aussi pré-adolescents s’était avérée concluante pour certains d'entre eux (ils avaient vécu 9 ans de plus que leur durée moyenne de 26 ans, avec bénéfices sur la santé cardiovasculaire, le diabète), jusqu’à ce qu’une expérience de l’Institut national sur le vieillissement constate le contraire (aucun impact sur la durée de vie et très faibles avantages santé) chez les singes préadolescents. "Ce type de régime serait donc plus avantageux s’il est commencé plus tard dans la vie", a commenté le Pr Anderson. Pour vivre mieux, mangeons moins ?

Vidéo. Le diabète de type 1 et 2 en images

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité
Publicité