Arthrite : faites du yoga deux fois par semaine pour diminuer la douleur

Publicité

Chez les personnes qui souffrent d’arthrite, deux séances de yoga par semaine permettent de soulager la douleur, de booster son énergie et de faciliter la marche, selon une nouvelle étude scientifique.

Publicité

© FotoliaOn connaissait déjà les bénéfices du yoga sur la souplesse, la concentration ou encore l’anxiété. Selon une nouvelle étude scientifique américaine, il serait aussi bon pour soulager la douleur liée à l’arthrite, une inflammation des articulations. Ainsi, la pratique de deux séances par semaine suffirait à diminuer la douleur, à booster l’énergie et à faciliter la marche. De quoi rendre la vie quotidienne plus supportable.

Pour arriver à cette conclusion, les chercheurs de l’Université Johns Hopkins de Baltimore (Etats-Unis) ont suivi 75 hommes et femmes atteints d’arthrite. La moitié ont fait des exercices de yoga à raison de deux séances par semaine, en plus de pratiquer chez eux, alors que l’autre moitié a gardé ses habitudes de vie sans yoga.

Publicité
Une amélioration de la douleur de 20%

Au bout de deux mois, le groupe de yoga a fait état d’une amélioration de la douleur de 20%, des niveaux d’énergie, de l’humeur et des fonctions physiques. La vitesse de déplacement des personnes ayant fait du yoga a également augmenté. En outre, tous ces effets bénéfiques étaient toujours observables neuf mois après les séances. "Le yoga peut être particulièrement adapté aux personnes atteintes d’arthrite car cela combine une activité physique à de la gestion du stress et des techniques de relaxation, tout en respectant les limites que l’on se fixe chaque jour", soulignent les auteurs cités par le journal britannique DailyMail.

Pour le Dr Clifton Bingham, auteur principal, cette activité est à la fois sûre et efficace, si elle est pratiquée raisonnablement. Il conseille aux personnes touchées par l’arthrite d’en parler à leur médecin avant de commencer le yoga. "Trouvez un professeur de yoga qui pose les bonnes questions sur vos limites et qui travaille avec vous individuellement", ajoute-t-il. "Il vous faut pratiquer le yoga en fonction de là où vous en êtes et de ce que votre corps est capable de faire chaque jour."

Vidéo. Tout savoir sur la spondylarthrite ankylosante

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité