Sexe et crise cardiaque : les plus touchés sont les…

Publicité

Des chercheurs américains confirment un risque d'arrêt cardiaque soudain pendant un rapport intime et révèlent quel est le profil des personnes les plus touchées.

Publicité

Le sexe serait-il dangereux pour le coeur ? Présentée lors du congrès de l'American Heart Association, une nouvelle étude souligne un lien entre arrêt cardiaque et relation sexuelle. Selon les chercheurs de l'hôpital Cedar Sinaï à Los Angeles (Etats-Unis) dans 94% des cas ce phénomène toucherait les hommes. Jusqu'ici, le risque d'attaque cardiaque, c'est-à-dire lorsqu'un caillot bloque le flux sanguin vers le coeur, était connu, mais le danger n'avait pas encore été observé pour les cas d'arrêts cardiaques, lorsque le coeur s'arrête soudainement de battre et n'envoie plus le sang dans les organes vitaux.

La plupart des victimes souffrent de tachychardie

Afin de savoir quel est le profil principal des victimes d'arrêt cardiaque soudain après ou pendant une activité sexuelle, les chercheurs ont étudié les bilans médicaux de 4 557 cas entre 2002 et 2015 dans la ville de Portland (Oregon, Etats-Unis). Résultat ? La plupart des hommes touchés par cet accident étaient déjà victimes de problèmes d'arythmie cardiaque et tachychardie et avaient déjà souffert d'un accident cardiaque.

Publicité

Malgré tout les chercheurs ont tenu à temporiser, soulignant que si le risque existe il reste quand même très rare. A la fin de l'étude ils ont tenu à mettre en garde : "ce qu'il faut surtout retenir c'est le taux de survie plus grand lorsque les bons gestes de secours ont été appliqués immédiatement dès la survenue de l'arrêt cardiaque".

Les bons gestes en cas de crise cardiaque

- Faites le 15 et demandez si un défibrillateur est à proximité.
- Agenouillez-vous à côté de la victime. Placez le talon d’une de vos mains au milieu de sa poitrine nue. Ajoutez l’autre main sur la 1ère.
- Bras tendus, comprimez verticalement le sternum en l’enfonçant de 4 à 5 cm, puis relâchez.
- Effectuez 30 ces compressions thoraciques (2 par s), en alternance avec 2 insufflations si vous savez le faire, sinon continuez le massage cardiaque jusqu’à l’arrivée des secours.
- Si vous avez un défibrillateur à disposition, suivez les indications.

Publicité

Vidéo.L'infarctus du myocarde en images

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :
Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité