Ses oreilles se nécrosent à cause d'une température trop basse dans sa maison

Publicité

L'histoire d'une femme de 31 ans rapportée dans le New England Journal of Medicine est à ce jour unique. Après un problème de chauffage dans sa maison, cette patiente a vécu quelques jours à une température proche des 10°c. Elle a alors observé des nécroses de sa peau au niveau oreilles, du nez et des jambes.

Publicité

oreille nécrose C'est en quelques jours seulement que des lésions inquiétantes se sont formées sur la peau de cette Allemande. La peau a commencé par être bleue puis à noircir et à se doter de plaques épaisses. Aux médecins, la patiente a expliqué ne pas avoir d'antécédents de maladies sous-jacentes ou d'infections. Simplement, elle a dû faire face à une température de 10°c dans sa maison. L'examen médical a révélé une thrombose des vaisseaux dermiques et sous-cutanés mais aucune infiltration inflammatoire et aucun signe de vascularite. Un test a par contre mis en évidence un taux élevé d'anticorps appelés "agglutinines froides". En temps normal, ce taux est bas pour permettre au corps de bien réagir face à une infection. Quand il est trop élevé et que le corps est exposé à des températures trop basses, cela entraîne une agglutination des globules rouges, avec des troubles de la microcirculation et une hémolyse (destruction des globules rouges). Les symptômes sont alors similaires à ceux des gelures. Pour la soigner, les médecins ont enlevé la peau endommagée, lui ont prescrits des médicaments prévenant la formation de caillots sanguins (comme l'héparine), et lui ont fait passé une plasmaphérèse (pour purifier le sang). Elle a aussi reçu des conseils précis pour bien se protéger en cas de froid.

Source : LiveScience, New England Journal of Medicine, 4 juillet 2013.

Publicité
Crédit photo : New England Journal Of Medicine

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité