Sentir ses flatulences pourrait prévenir certaines maladies

Publicité

Selon des chercheurs, les gaz intestinaux expulsés pourraient prévenir l’apparition de certains cancers, des symptômes de démence, ainsi que les crises cardiaques et les AVC.

Publicité

L’odeur accompagnant les flatulences, bien souvent nauséabonde, pourrait protéger de certaines maladies comme l'AVC, les crises cardiaques, les cancers et la démence.

Un gaz protecteur de cellules

Publicité
Le sulfure d’hydrogène est l’un des nombreux gaz produits par les bactéries intestinales lors de la décomposition des aliments. Toxique à fortes doses quand on le respire, il peut aider, à faible dose, à protéger les cellules en produisant de l'énergie et en préservant les mitochondries contre la maladie. Du coup, les cellules peuvent réguler elles-mêmes l’inflammation et assurer leur survie.

Afin de nous éviter de sentir nos flatulences, des chercheurs de l’université d’Exeter en Angleterre ont mis au point un composé, le AP39, capable de délivrer de petites quantités de sulfure d'hydrogène. "Nos résultats indiquent que si les cellules stressées sont traitées avec l’AP39, les mitochondries sont protégées et les cellules restent en vie", a déclaré le Pr Matt Whiteman, qui a participé aux recherches. Les premiers résultats montrent que jusqu’à 80% d’entre elles pouvaient survivre malgré une exposition à des maladies cardiovasculaires.

Source : DailyMail

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité