Sautiller deux minutes par jour réduit les risques d’ostéoporose

Publicité

Deux minutes de sautillement par jour permettraient de réduire le risque d’ostéoporose et de fracture de la hanche, selon une nouvelle étude scientifique britannique.

Publicité

© FotoliaSautiller deux minutes par jour renforcerait les os des hanches chez les seniors, ce qui réduirait le risque de fracture en cas de chute. Tel est le résultat d’une étude scientifique menée par l’université de Loughborough au Royaume-Uni.

Les chercheurs ont mené leur expérience sur 34 hommes volontaires, âgés de 65 à 80 ans. Au hasard, ils ont été réparti en deux groupes : le premier pratiquait des exercices de sautillement tous les jours, le second constituait le groupe contrôle.
Pour éviter de fausser les résultats, les participants ont été invités à ne pas changer leur mode de vie et leurs habitudes alimentaires pendant toute la durée de l’étude.
Des scans de tomodensitométrie (appareil permettant de réaliser des images en coupes fines) ont été effectués pour détecter les changements de densité des os des participants.

Publicité
Au bout d’un an, les scientifiques ont observé que les participants ayant sautillé tous les jours avaient une densité osseuse plus élevée que ceux du groupe contrôle.
Des augmentations allant jusqu’à 7% ont été observées au niveau de la masse osseuse de la couche périphérique de l’os (ou cortex osseux). La densité de l’os spongieux, le tissu osseux formant la partie poreuse de l’os, avait elle aussi été augmentée. Globalement, les auteurs ont surtout remarqué une amélioration de la densité osseuse dans les parties des os les plus à risque de fracture.

Des exercices de sautillement à pratiquer avec prudence

"Les fractures de la hanche font partie des problèmes de santé publique majeurs chez les seniors, ce qui entraîne des coûts économiques et sociaux considérables", rappelle le Dr Sarah Allison, auteure principale de l’étude, citée par le journal britannique The Telegraph. "Les personnes affectées souffrent de douleur, d’une perte de mobilité et d’indépendance, et ont un risque de décès augmenté."
Pour les chercheurs, cette étude très concluante pourrait faire avancer la prévention et la prise en charge de l’ostéoporose. Ils conseillent de commencer ces exercices progressivement et surtout avec prudence, car le fait de sautiller trop violemment pour fortifier ses os peut paradoxalement entraîner une chute et une fracture. Les personnes ayant les os fragiles doivent prendre les plus grandes précautions.

Vidéo. Tout savoir sur l'ostéoporose en 3D

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité