Salle de bains trop humide : voilà ce que vous risquez

Salle de bains trop humide : voilà ce que vous risquez

Jenny Ellingford admise en urgences à l'hôpital pour incapacité respiratoire a tenu à raconter son histoire dans le journal anglais Dailymail afin de prévenir des dangers d'une salle de bains trop humide.

Publicité
Publicité

Voilà qui devrait faire réfléchir sur l'aération des salles de bains mais aussi des autres pièces. Depuis 50 ans, Jenny Ellingford une britannique de 65 ans souffre d'asthme. Mais c'est juste après l'innondation dans sa salle de bains que les choses ont empiré. Les inhalateurs basiques ne faisant plus d'effet, elle a dû vivre avec une aide respiratoire, raconte-t-elle dans le journal britannique Dailymail .

Publicité

Un champignon contenu dans la moisissure qui attaque les poumons

En six mois, la sexagénaire a perdu sept kilos. A un moment donné trop de mucus ayant encombré ses poumons, son mari a dû appeler les urgences car elle ne pouvait plus respirer du tout. Les analyses de sang à l'hôpital ont révélé que Jenny Ellingford avait été infectée par un champignon appelé aspergillus fumigatus . Une bactérie que l'on attrape à force d'inhaler des spores contenant de la moisissures. On en trouve souvent dans l'air conditionné, le chauffage, les oreillers et surtout dans les salles de bins à cause de l'humidité.

Normalement inhaler des spores avec de la moissisure n'est pas dangereux car ils sont immédiatement détruits par les globules blancs sauf chez les personnes qui souffrent d'asthme ou de troubles respiratoires car ils infectent le poumon. "Chaque année de nombreux patients sont admis en soins intensifs à cause de ce type d'infections il est important de connaître les dangers de l'humidité", assure le professeur David Denning, interrogé par le média anglais.

VIdéo. Les allergies

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité