Régimes : des appli smartphone pratiques mais incomplètes

Publicité

Les applications smartphones pour gérer son poids se développant, des chercheurs américains ont tenté d'évaluer leur qualité par rapport à des programmes reconnus et validés par la profession médicale. Elles comportent souvent de grosses lacunes...

Publicité

applip© Fotolia Si vous êtes un adepte des applications pour smartphones et que vous voulez suivre un régime par ce biais, vous avez de plus en plus de choix, car le nombre des applications pour gérer son poids n'a cessé de croître ces dernières années. Mais les professionnels de santé hésitent à les conseiller à leurs patients, car leur contenu manque souvent d'évaluation.
Dans ce contexte, l'équipe de Sherry Pagoto, médecin chercheur à l'Université du Massachusetts (Etats-Unis) s'est atteler à déterminer, point par point, le degré de corrélation entre les programmes de 30 applications commercialisées sur I-phone et Androïde, et les 20 points-clés d'un programme reconnu et validé par la profession médicale. Pour leur étude, ils se sont penchés sur les recommandations nutritionnelles pour la prise en charge du diabète de type 2, une maladie liée au surpoids : elles comprennent notamment les apports caloriques conseillés, l'apprentissage des bons réflexes alimentaires comme la substitution des produits les plus riches en graisse et en calories par d'autres plus légers, ou encore la pratique d'une activité physique modérée (150 minutes par semaine).

Des "appli" bien pratiques, mais qui ont leurs limites

Publicité
Recueillis en janvier 2012, les contenus des applications n'ont obtenu en moyenne qu'un score de concordance de 19% avec ces recommandations médicales, pourtant mondialement reconnues. 7 des 20 points-clés des recommandations étaient tout simplement absents de toutes les applications ! Parmi eux, la gestion du stress et des pensées négatives, et le décryptage des informations nutritionnelles. Certaines applications avaient d'autres fonctions, qui n'ont pas été évaluées, telles que la mise en contact avec un coach, un site Internet complémentaire et des DVDs, mais elles impliquaient de dépenser une somme d'argent supplémentaire.

"Les médecins généralistes manquent souvent de temps pour mener des consultations spécifiques à la perte de poids et pâtissent également d'un manque de professionnels vers qui orienter leurs patients", explique le Dr Pagoto. "Dans ce cadre, les programmes d'accompagnement en ligne auraient le potentiel pour être des outils intéressants, mais l'on ignore trop souvent s'ils se basent sur des stratégies comportementales ayant fait la preuve de leur efficacité".
Les chercheurs espèrent que les nouvelles générations d'applications qui aident à contrôler son poids feront mieux, en incluant certaines de ces stratégies qui permettent à l'utilisateur de mieux suivre son régime et d'atteindre son but.

Source : Mobile Applications for Weight Management, American Journal of Preventive Medicine , 8 octobre 2013

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité