Régime : bientôt une solution pour ne plus être de mauvaise humeur ?

Publicité

En identifiant les cellules qui contrôlent la faim dans le cerveau, des scientifiques pensent pouvoir demain mettre au point une solution pour maigrir sans être frustré.

Publicité

© FotoliaLe plus dur dans un régime c'est le sentiment de privation. C'est à cause de lui qu'on peut nous reprocher d'être de mauvaise humeur en période de diète. Mais cela pourrait évoluer. Des scientifiques anglais et américains ont identifié les cellules du cerveau qui contrôlent la faim. Appelés PVHMC4R, ces neurones ne représentent que quelques centaines de milliards de cellules dans le cerveau mais sont très importants.

Des neurones qui empêchent de trop manger

Publicité
Les chercheurs ont mené leurs tests sur des souris. Ils ont remarqué que quand les cellules de la faim étaient inactives, les souris qui s'étaient endormies en ayant l'estomac plein se réveillaient dans la nuit et étaient de vraies voraces. L'inverse était également vrai. L'activation artificielle de ces neurones empêchait les souris affamées de manger. "Nos expériences suggèrent que ces neurones fonctionnent comme un frein sur l'alimentation et sont essentiels pour éviter de trop manger" a commenté le Dr Alastair Garfield qui a mené les essais. Pour le Dr Bradford Lowell, co-auteur de l'étude, "le fait d'allumer les neurones de la satiété a le même effet que les régimes amaigrissants mais parce que cela réduit directement la faim, il n'y a pas le sentiment d'inconfort qui s'associe souvent aux diètes". En conclusion, les scientifiques estiment que "le ciblage thérapeutique de ces cellules peut réduire à la fois la consommation alimentaire et inverser la sensation de faim". Et potentiellement aider à la découverte d'un traitement efficace de l'obésité.

Vidéo. Quel est le meilleur régime ?



Les résultats ont été publiés dans le journal Nature Neuroscience .

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité