Quinine : ce médicament contre les crampes augmente le risque cardiaque

Quinine : ce médicament contre les crampes augmente le risque cardiaque©AdobeStock

Un médicament, prescrit à des centaines de milliers de personnes souffrant de crampes et du syndrome des jambes sans repos, pourrait les mettre en danger de problèmes cardiaques potentiellement mortels.

Publicité
Publicité

Dans le Journal of The American Medical Association , l es chercheurs de la Royal Free Medical School et de l'University College de Londres ont constaté que les personnes qui prenaient de la Quinine étaient susceptibles de mourir prématurément. Ce médicament était, à l'origine, utilisé comme antipaludique avant d'être remplacé par des alternatives plus modernes.

Effets indésirables

Il est souvent administré pour calmer l'inconfort musculaire, ce qui comprend le syndrome des jambes sans repos, un état du système nerveux qui provoque une envie irrésistible de déplacer ses jambes ou une sensation de crampes désagréable dans les pieds, les mollets et les cuisses. La Quinine (Quinimax®, Quinoforme® Quinine Sulfate Lafran®) est connue pour provoquer un rythme cardiaque anormal chez certains patients, ce qui peut déclencher des crises cardiaques. Il peut également affecter la coagulation et provoquer un accident vasculaire cérébral en créant l'obstruction d'une artère.

Associer à d’autres médicaments

Publicité

Les chercheurs ont constaté que les personnes qui prenaient de la Quinine pendant plus d'un an étaient 25% plus susceptibles de mourir plus tôt que celles qui ne prenaient pas le médicament. Ils pensent que la spécialité peut provoquer des effets indésirables à elle seule ou lorsqu’elle est associée à d’autres médicaments comme la Digoxine® (médicament contre l'insuffisance cardiaque) et certaines statines (médicament pour baisser l'hypercholestérolémie). L'auteur de l'étude, Irwin Nazareth, professeur de soins primaires au Collège universitaire de Londres, a déclaré : "De nombreux patients multiplient les médicaments en même temps et ajouter la quinine à leur traitement peut entrainer des problèmes."

Désapprouvé par les organismes

Ce médicament n'est pas recommandé par les organismes de surveillance des soins de santé du Royaume-Uni comme l'Institut national pour l'excellence en santé et soins (NICE) ou l'Agence de réglementation des produits pharmaceutiques et médicaux (MHRA). Cependant, une nouvelle étude a révélé que 3,5 millions d’exemplaires de ce médicament sont délivrés au Royaume-Uni chaque année, et de nombreuses personnes prolongent la prise du médicament pendant des années. Cette étude démontre les dangers de la quinine. L'American Food and Drug Administration blâme le médicament pour 665 événements indésirables et 93 décès. Dans l'étude, les chercheurs ont analysé les ordonnances délivrées pour la quinine à des doses de 100 mg par jour ou plus pendant au moins un an. Sur 175 000 patients, environ un quart avait reçu de la quinine pour des crampes musculaires ou pour le syndrome des jambes sans repos. Le professeur Nazareth a déclaré : "Je conseille à tous ceux qui ont besoin de la quinine d'arrêter de la prendre, et les médecins généralistes seraient bien avisés de ne pas en prescrire."

Publicité

Vidéo. Coeur : ces douleurs qui doivent vraiment faire peur !

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité