Quel âge a France Gall ?

Quel âge a France Gall ?

Même si elle s'est éloignée de la médiatisation depuis quelques années, l’interprète de "Ella, elle l’a" n'est pas oubliée de ses fans français. Elle vient de fêter son 70e anniversaire. 

Publicité
Publicité

© abacapressNée le 9 octobre 1947 à Paris, la chanteuse France Gall vient de souffler ses 70 bougies ! Aujourd'hui peu présente sur la scène médiatique, la Française a plus de 45 ans de carrière à son actif. C'est le 20 mars 1965, alors qu’elle n’a que 17 ans, que tout commence pour elle. La jeune femme remporte le concours de l’Eurovision de la chanson en représentant le Luxembourg. Elle interprète un titre écrit par Serge Gainsbourg, qui va devenir très célèbre et propulser sa carrière : "Poupée de cire, poupée de son".

Complices à la vie comme à la scène avec Michel Berger

En 1973, dans studios d’Europe 1, France Gall fait une rencontre déterminante, celle du pianiste Michel Berger. Tous deux nouent une intense relation professionnelle et privée qui les mène à un mariage en 1976 et à la naissance de deux enfants, Pauline et Raphael Hamburger. Le couple vedette compose plusieurs morceaux emblématiques de la variété française des années 70 et 80 : "Si l'on pouvait parler", "La déclaration d'amour" ou encore "Lumière du jour". En 1992, c'est le drame. Michel Berger décède brutalement d'une crise cardiaque à l'âge de 44 ans. Quelques années plus tard, en 1997, la chanteuse subit un nouveau coup dur avec la perte de sa fille, âgée de 19 ans, et victime de la mucoviscidose. Une maladie génétique rare qui attaque principalement les voies respiratoires, le système digestif ainsi que le système reproducteur.

"On n'en revient pas de vivre un truc pareil"

Publicité

Dans le documentaire France Gall par France Gall diffusé sur France 3 en 2001, la chanteuse est sortie de quatre années de silence pour se dévoiler comme elle ne l’avait encore jamais fait. " Depuis la mort de Pauline, je culpabilisais d'avoir si peu donné de nouvelles à ceux qui ont eu de la peine et se sont fait du souci", se justifiait-elle. Et de poursuivre : " On n'en revient pas de vivre un truc pareil, on n'en revient pas de vivre ça car c'est justement le truc qu'on ne veut pas et qu'on ne peut pas vivre." Obligée de faire face, elle explique " avoir tout de suite voulu être la maman qui réussit le mieux au monde à survivre et à intégrer cette idée d'avoir perdu un enfant (...) parce que sinon, on est foutu."

Publicité

Vidéo. 5 erreurs beauté à ne pas faire après 50 ans

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité