Quand Johnny se confiait sur la mort : "Je suis comme ces grands malades qui ne se battent plus que pour ne pas mourir"

Publicité

Johnny Hallyday souffre depuis plusieurs mois d’un cancer du poumon. Son ami Gilles Lhote revient sur les confidences que le chanteur avait faites à propos de la mort.

Publicité

© AFPDepuis l’annonce de son cancer en mars dernier, Johnny se bat sans relâche contre la maladie. Le 30 novembre 2017, Gilles Lhote, un proche du chanteur, publie un livre intitulé Johnny Le Guerrier . Il partage dans cet ouvrage de nombreuses confidences de la star, notamment sur son rapport à la mort, comme le rapporte Gala.fr.

"L’impression d’être un survivant"

En 2009, l’ "idole des jeunes" avait été plongée dans un coma artificiel à cause d’une infection post-opératoire attrapée suite à l’opération d’une hernie discale. "Ce coma artificiel aura traumatisé la star, comme l'explique le journaliste Gilles Lhote", rapporte Gala. Dès lors, il se considérera comme un rescapé : "L’impression d’être un survivant ne me quitte plus guère », avait-il confié à l’écrivain Daniel Rondeau. Avant d’ajouter : "Je suis comme ces grands malades qui ne se battent plus que pour ne pas mourir."

Un combat incessant contre la mort

Et cette bataille contre la mort se poursuit encore aujourd’hui, alors que Johnny séjourne depuis le 18 novembre dernier dans sa résidence La Savannah à Marnes-la-Coquette (Hauts-de-Seine) transformée en "mini-hôpital" après sa courte hospitalisation pour problèmes respiratoires. Sa femme Laeticia, ses enfants et ses amis le soutiennent dans ce combat en se relayant au quotidien à son chevet. Selon Gilles Lhote, le cancer du chanteur présentait déjà des métastases lorsqu’il a été rendu public en mars dernier. Aujourd’hui très affaibli par la maladie, Johnny Hallyday aurait perdu 15 kilos.

Vidéo. Cancer : les 3 symptômes les plus fréquents

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité