Psoriasis : un traitement capable de soigner 80% de certains cas

Publicité

Testé au cours d’une étude américaine de vaste ampleur, un traitement s’attaquerait avec efficacité à certaines formes de psoriasis. 

Publicité

© IstockLié à une inflammation chronique de la peau, le psoriasis touche environ 2% de la population française, de tous âges. Selon plusieurs études de la Northwestern University (Etats-Unis), 80% des cas modérés pourraient être soignés par un traitement prénommé "ixekizumab".

La maladie auto-immune apparaît sous forme de plaques rouges délimitées, arrondies ou ovalaires, recouvertes de peau blanche qui se détache. Les lésions peuvent être de différentes tailles et nombres, et atteindre des zones comme les coudes, les bords de l’avant bras, les genoux, le bas du dos, le cuir chevelu, les ongles...
Trois études ont montré que l’"ixekizumab", un traitement qui fonctionne en neutralisant une voie du système immunitaire connue pour favoriser le psoriasis, fonctionnerait pour 80 % des patients atteints de psoriasis modéré.

Publicité
"Nous pensions que la disparition complète de cette maladie était impossible"

Sur un total de 3736 participants adultes atteints de psoriasis modéré à sévère (2 groupes : le premier sous "ixekizumab" et l’autre sous placébo) observés pendant un an dans plus de 100 sites d’étude de 21 pays, 76,4 à 81,8 % ont vu leur état classé comme "claire" ou "minimes" par rapport à 3,2% sous placebo dès la 12ème semaine . A la soixantième semaine, 68,7 à 78,3% ont montré que l’amélioration de leur condition avait été maintenue.

Bémol : quelques effets secondaires comme un plus faible taux de globules blanc dans le sang et une réponse infectieuse et inflammatoire de l’estomac face à la levure.

"Au regard de ces résultats, nous nous attendons à ce que 80% des patients atteignent un taux de réponse très élevé à l’"ixekizumab", et qu’environ 40% soient complètement dégagé de la maladie", a déclaré le Dr Kenneth Gordon, professeur de dermatologie à l’université de Northwestern. "Il y a dix ans, nous pensions que la disparition complète de cette maladie était impossible. Nous n’aurions même pas tenté un tel traitement. Aujourd’hui nous allons obtenir des niveaux de réponses jamais observés auparavant."

Vidéo : L'astuce : une nouvelle peau pour paraîre plus jeune !

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité