Prunier d’Afrique : rappel d’un médicament de la prostate

Prunier d’Afrique : rappel d’un médicament de la prostate©iStock

Des capsules utilisées contre les troubles urinaires chez les hommes souffrant d’hypertrophie bénigne de la prostate font l’objet d’un rappel de lot initié par mesure de précaution.

Publicité
Publicité

Attention à ces capsules bien connues des personnes souffrant de la prostate. L’agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) publie en effet une information de sécurité en date du 3 avril 2017, annonçant le rappel de lots de deux spécialités de Prunier d’Afrique . Le Prunier d’Afrique est habituellement utilisé contre les troubles de la miction liés à une hypertrophie bénigne de la prostate, aussi appelée adénome de la prostate.
Les lots soumis à ce rappel sont les suivants :
- Prunier d’Afrique ARROW 50 mg en capsules molles (boîtes de 30 et de 60 capsules), lots 16071 péremption juin 2019, lot 16091 péremption août 2019 et lot 16071A péremption juin 2019
- Prunier d’Afrique MYLAN 50 mg en capsules molles (boîte de 60 capsules), lots Y3032 péremption juin 2017, lots Y3033 péremption juin 2017 et lots Y3034 péremption août 2017.

Publicité

"Aucun effet indésirable" imputé à ces lots rappelés

L’ANSM précise que ce rappel est réalisé "par mesure de précaution ", car il "fait suite à la mise en évidence de résultats non conformes observés lors des études de stabilité". Le Laboratoire Arrow Génériques se veut quant à lui rassurant, en précisant qu’ "aucun effet indésirable imputable à ces résultats n’a été rapporté à ce jour pour les 2 spécialités", selon l’ANSM. Les effets secondaires connus et inscrits dans la notice de ce médicament sont rares. Ils consistent en des troubles digestifs tels que des nausées, une constipation ou une diarrhée.

Vidéo. Pourquoi il faut vraiment se méfier d'un adénome

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité
Publicité