Prothèses PIP : Jean-Claude Mas condamné à 4 ans de prison

Publicité

Le fondateur de la société PIP, Jean-Claude Mas, est condamné à quatre ans de prison pour avoir vendu des implants mammaires frauduleux.

Publicité

La sanction est tombée pour Jean-Claude Mas. L'homme qui est à l'origine du scandale des prothèses frauduleuses PIP vient d'être condamné à quatre ans de prison par le tribunal de Grande Instance de Marseille. Surnommé "l'apprenti sorcier des prothèses", Jean-Claude Mas était accusé de "tromperie aggravée sur la qualité substantielle du produit" et "d'escroquerie". Dès la création de sa société en 1991, l'homme avait utilisé du gel destiné à un usage industriel toxique et non médical pour remplir des prothèses mammaires. En France, 30 000 femmes ont reçu ces prothèses. 1600 d'entre elles se sont portées partie civiles au procès. Les quatre collaborateurs de Jean-Claude Mas ont été condamnés à des peines de prison allant de 3 ans, dont 2 avec sursis, à 18 mois avec sursis ont été prononcées.

Publicité

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité