Prothèses du genou et de la hanche : gare à la crise cardiaque !

Publicité

Une étude a révélé que l’arthroplastie totale du genou ou de la hanche des patients souffrant d’arthrose pouvait augmenter le risque d’accidents cardiovasculaires au cours de la période post-opératoire.

Publicité

© FotoliaPour retrouver la mobilité de vos articulations lorsque vous souffrez d’arthrose du genou ou de la hanche, vous pouvez subir un remplacement total des vos articulations : l’arthroplastie. Une étude, parue dans la revue Arthritis & Rhumatologie , a révélé que ce type d’intervention augmentait le risque d’une crise cardiaque pendant le mois suivant l’opération.

Le Pr Yuqing Zhang, professeur de médecine et d’épidémiologie à l’Ecole de médecine de Boston, a mené la recherche. Au total, près de 20 000 patients de plus de 50 ans, ayant subi une chirurgie de remplacement total du genou et de la hanche ont été étudiés. Ils ont été comparés avec autant de patients souffrant d'arthrose (aux mêmes endroits), mais n’ayant pas subi d'opération.

Publicité
Pendant les 4 ans de suivi, 306 patients ayant subi l’arthroplastie du genou ont eu une crise cardiaque, contre 286 pour les non-opérés. Côté arthroplastie de la hanche, 128 patients opérés ont eu une crise cardiaque, pour 138 parmi les patients non-opérés. Dans ce groupe toutefois, le bilan des crises cardiaques était plus élevé côté opérés pendant les 6 premiers mois de la procédure.

L’arthroplastie a donc un impact au niveau cardiovasculaire à court terme mais pas à long terme. Le risque de thrombose veineuse et d’embolie pulmonaire, également provoqué par l’intervention, peut en revanche durer plusieurs années.

Vidéo : arthroplastie de la hanche

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité