Prostate : la caractéristique qui peut renseigner sur le risque de cancer

Prostate : la caractéristique qui peut renseigner sur le risque de cancer©Fotolia

Grâce à l'IRM, certaines caractéristiques de la forme de la prostate pourraient révéler la présence d'une tumeur et donner un indice de son agressivité en cas de cancer, selon une étude américaine. 

Publicité
Publicité

Un compartiment de la prostate appelé la "zone de transition" (la partie glandulaire qui est directement au contact de l’urètre), ainsi que la forme de la prostate elle-même, sont différents chez les hommes atteints de cancer de la prostate, selon une étude de la Case Western Reserve university (Etats-Unis). Ce nouvel élément pourrait faciliter le diagnostic de ce cancer, voire son taux d’agressivité et éviter les biopsies invasives et douloureuses.

Publicité

Eviter la biopsie

Des IRM (à partir de différentes marques et modèles de scanners) ont été effectuées sur 70 patients issus d’établissements américains et australiens. Auparavant, la variabilité des modèles d’IRM pouvait entraîner des désaccords entre les médecins sur la présence du cancer et donc laisser place à des biopsies et traitements inutiles.
Cette étude donne une nouvelle fiabillité à l'IRM, quel que soit l'origine du scanner, grâce a des indicateurs de forme : "L’intensité des pixels varie (selon les scanner, ndlr), mais la forme est résiliente", a déclaré l’auteur principal Anant Madabhushi.

Découverte d'un biomarqueur

Lors de l’étude, peu importe la provenance de l’image, des différences claires et significatives de formes ont été vérifiées entre les prostates cancéreuses (avec tumeur) et les prostates avec une hyperplasie bénigne. Les chercheurs ont comparé les 35 prostates cancéreuses, puis les 35 autres prostates. "Nous avons identifié un potentiel biomarqueur basé sur l’image pour détecter le cancer de la prostate. Celui-ci n'est pas sensible aux paramètres IRM utilisés par chaque institution", a déclaré Madabhushi.
Selon Madabhushi, cette méthode pourrait être encore plus fiable combinée à la radiomique, une nouvelle méthode de découverte de biomarqueurs basée sur les algorithmes.

Cette nouvelle étude vient s'ajouter aux dernières trouvailles sur le diagnostic du cancer de la prostate selon lesquelles l' affinage de l'IRM peut permettre d'éviter la biopsie .

Vidéo. Le cancer de la prostate en images

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité
Publicité