Minceur : Alerte sur les compléments à base d’orange amère

Minceur : Alerte sur les compléments à base d’orange amère

La revue Prescrire met en garde contre les compléments alimentaires minceur à base d’orange amère (Citrus aurantium). Ils exposeraient à des risques cardiovasculaires.

Publicité
Publicité

Les compléments alimentaires contenant de l’orange amère (Citrus aurantium), utilisés pour maigrir, ne seraient pas bons pour le cœur, prévient la revue Prescrire. La synéphrine qu’ils contiennent (5mg) est un stimulant cardiovasculaire. Cette plante est d’ailleurs interdite à la prescription et dans les préparations amaigrissantes à cause des troubles cardiovasculaires qu’elle peut engendrer.

Publicité

Des compléments responsables de deux infarctus

De 2009 à 2013, l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation (Anses) a reçu 40 notifications d’effets indésirables susceptibles d’être liés à la consommation de Citrus aurantium. Parmi elles, 18 sont imputables de façon certaines aux compléments alimentaires. Quatre ont causé des troubles cardiovasculaires effectifs, dont deux infarctus du myocarde et deux troubles du rythme cardiaque.

Pour prévenir les effets cardiovasculaires, l’Agence européenne de sécurité des aliments (EFSA) fixe la dose maximale de synéphrine à 20 mg par jour pour les compléments alimentaires. Soyez prudents !

Vidéo. les vertus des aliments oranges

Publicité



Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité