Problèmes de coeur + diabète : 23 ans de vie en moins !

Publicité

Une grande analyse britannique montre de combien d’années baisse l’espérance de vie en fonction des antécédents cardiaques et des troubles métaboliques.

Publicité

Des chercheurs britanniques ont montré l’impact des maladies cardiaques sur l’espérance de vie. Leurs résultats sont surprenants. Ainsi, un homme de 40 ans souffrant d’une maladie cardiaque (AVC, crise cardiaque) associée à un trouble métabolique comme le diabète de type 2 peut voir sa vie raccourcir de… 23 ans ! Pour les femmes, ce chiffre est de 20 ans. A 60 ans, des antécédents de deux de ces maladies risquent de raccourcir la vie des hommes de 12 ans et celles des femmes de 13 ans. L’étude montre aussi que l’espérance de vie des hommes de cette même tranche d’âge diminue de 15 ans lorsqu’ils cumulent les 3 maladies, et de 16 ans pour les femmes.

Mieux prévenir les maladies cardiaques chez les diabétiques

Publicité
Pour arriver à ces conclusions, les chercheurs ont analysé plus 130 000 dossiers relatant les décès d’adultes âgés de plus de 40 ans. Ils ont aussi utilisé les données de l’Emerging Risk Factors Collaboration et de l’UK Biobank. Grâce à ces chiffres, les chercheurs ont pu calculer le taux de mortalité des personnes souffrant de 2 ou 3 maladies chroniques. Leur but : accentuer la prévention des maladies cardiaques chez les personnes diabétiques.

Les données avancées restent des moyennes et les chercheurs rappellent que chacun peut augmenter son espérance de vie par la pratique d’une activité physique régulière, le suivi d'un régime équilibré, l'arrêt du tabac et la limitation de la consommation d’alcool.

Cette étude a été publiée dans la revue scientifique JAMA , le 7 juillet 2015.

Vidéo. L'accident vasculaire cérébral expliqué en 3D

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité