Problème de sommeil : gare au diabète

Publicité

Une équipe de chercheurs américains montre pourquoi moins dormir favorise le diabète.

Publicité

Plusieurs études ont déjà montré des liens entre le manque de sommeil, la prise de poids et le diabète de type 2. Cette nouvelle étude, menée par l’Université de médecine de Chicago (Etats-Unis) explique comment les problèmes de sommeil élèvent les niveaux d’acides gras libres dans le sang et peuvent conduire à un état pré-diabétique chez les jeunes hommes en bonne santé.

A lire aussi: Etes-vous en pré-diabète?

L’action limité de l’insuline

Publicité
Pour mener cette étude, les chercheurs ont suivi 19 hommes, âgés de 18 à 30 ans, pendant leur sommeil pendant une nuit complète et quatre nuits de 4 heures. Des échantillons de sang ont été prélevés toutes les 15 à 30 minutes pendant 24 heures à partir de la troisième nuit et un test de tolérance au glucose a été réalisé à l’issu des quatre jours. Les chercheurs ont constaté qu’après trois nuits nuits de 4 heures de sommeil, les niveaux d’acides gras dans le sang sont restés élevés (ils baissent normalement pendant la nuit) et ont ainsi diminués la capacité de l’insuline à réguler la glycémie, le taux de sucre dans le sang.

Conclusion : une bonne nuit de sommeil pourrait être le meilleur des remèdes pour lutter efficacement contre le diabète et l’obésité.
Les résultats de l’étude ont été publiés dans la revue Diabetologia.

Vidéo.Le diabète expliqué en images

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité