Primpéran : restriction des doses, durées du traitement et indications

Publicité

En raison de risques cardiovasculaires et neurologiques reconnus par les autorités sanitaires, les spécialités à base de métoclopramide (dont la plus connue est le Primpéran®) voient leurs indications et posologies modifiées. Détails.

Publicité

Sur la sellette ? Prescrites contre les nausées et vomissements, les spécialités à base de métoclopramide sont associées à des risques d'effets indésirables neurologiques et cardiovasculaires reconnus par les autorités sanitaires depuis décembre 2011. Dans une lettre adressée aux professionnels de santé, l'ANSM informe que la dose et la durée du traitement sont de nouveau limités. Et que la posologie et les indications pour les enfants et les adultes sont modifiées. Concrètement :

- Le métoclopramide doit être uniquement prescrit sur une courte durée (5 jours maximum pour les enfants de plus de 1 an et les adultes) aux doses et intervalles de prises recommandés (dose journalière maximale pour l'adulte : 30mg par voir orale, rectale, intraveineuse ou intramusculaire ; dose journalière maximale pour l'enfant de 1 à 18 ans : 0.5mg/kg).

- Indications chez l'adulte : prévention et traitement des nausées et vomissements incluant ceux associés à la chimiothérapie, à la radiothérapie, à une intervention chirurgicale et à la migraine.

- Indications chez l'enfant de 1 à 18 ans (le métoclopramide est contre-indiqué chez les enfants âgés de 0 à 1 an) : en seconde intention dans le traitement des nausées et vomissements post-opératoires (voie intraveineuse uniquement) et la prévention des nausées et vomissements retardés induits par la chimiothérapie (voies orales ou intraveineuse uniquement).

- Adulte : Les injections intraveineuses doivent être administrées sous forme de bolus lent (au moins 3 minutes).

- Les formes "suppositoires dosés à 20 mg" et injectables avec une concentration supérieure à 5mg/ml" sont retirées de la vente à partir du 12 février 2014.

- Le métoclopramide ne doit pas être utilisé dans les indications de pathologies chroniques telles que : gastroparésie, dyspepsie, refuls gastro-oesophagien.

En février dernier, l'Agence nationale du médicament retirait plusieurs lots de spécialités fortement dosées en métoclopramide.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité