Prendre ces médicaments anti-inflammatoires met le coeur en danger

Prendre ces médicaments anti-inflammatoires met le coeur en danger©Istock

Une étude anglaise menée sur des millions de patients pointe du doigts 3 anti-inflammatoires qui augmentent significativement le risque de crise cardiaque.

Publicité
Publicité

L'Ibuprofène et d'autres anti-douleurs font partie d'une majorité des pharmacies dans les foyers Français. Mais attention ! Pris pendant trop longtemps certains d'entre-eux entraîneraient un risque augmenté de troubles cardiaques de 20%, révèle une étude la British Heart Foundation relayé par le journal britannique Dailymail . Les patients les plus à risque sont ceux ayant déjà souffert d'une crise cardiaque ou d'hypertension.

Publicité

Un risque de crise cardiaque si le médicaments est pris pendant un an

Pour en arriver à cette conclusion les chercheurs ont menée une étude de grande ampleur sur 10 millions de patients prenant régulièrement des anti-inflammatoires non stéroïdiens. Selon leur résultat : l'Ibuprofène® a augmenté le risque d'attaque cardiaque de 18%, le Diclofénac® de 19% et l e Ketorolac® de 83%. Les scientifiques ajoutent que tous ces risques sont majorés si les médicaments sont pris pendant plus d'un an.

Les patients les plus souvent soumis à de longs traitements avec ce type d'anti-douleurs sont les personnes âgées souffrant d'arthrite ou de douleurs musculaires. Le problème c'est ce que ce sont aussi les personnes les plus à risque de problèmes cardiaques. Les chercheurs appellent donc les médecins à prendre en considération leur étude avant toute prescription.

Vidéo. L'infarctus du myocarde en images

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité