Pourquoi vous ne devez pas lui demander combien il y en a eu avant vous

Pourquoi vous ne devez pas lui demander combien il y en a eu avant vous©Istock

C’est la question qui vous brule les lèvres après quelques mois de relation avec quelqu’un : mais combien a-t-il/elle eu de partenaires avant moi ? 

Publicité
Publicité

Généralement, après deux mois de relation, tout le monde se pose cette question : "Combien a-t-il eu de partenaires sexuels avant moi ?." Faut-il la poser ou la garder pour soit ? Pour la sexologue Tracey Cox, citée par le site anglais DailyMail , vous n'y gagnerez pas grand chose et surtout le nombre de conquêtes passées ne signifie rien si on ne connaît pas les circonstances de la relation (l'âge, la durée...). "Sans détail, on tombe facilement dans la jalousie en se demandant ou, quand et comment (et si c’était bon)" explique la spécialiste. De plus la plupart des gens mentent sur le nombre de leurs partenaires afin de minimiser l’impact. Alors à quoi bon ? "Donner une indication sur la sécurité de nos rapports sexuels ? Direz-vous". A priori selon la sexologue, le nombre d’ex partenaires n’est pas lié à cette question. Une personne est plus sûre si elle a fait l'amour avec 50 personnes différentes en ayant toujours utilisé un préservatif qu'une autre qui n'aura eu que cinq amants sans jamais avoir mis de préservatifs.

Publicité

2,6 millions de partenaires sexuels

A ce sujet Tracey Cox rapporte un chiffre évocateur : sans préservatif, on s’expose aussi aux partenaires de son partenaire, et à leur partenaires à eux aussi, ce qui pour un total de 9 personnes avec qui vous avez eu un rapport, vous expose à... 2,6 millions de partenaires sexuels indirects, selon les informations transmises par une pharmacie britannique (Lloyd’s). Un chiffre qui laisse songeur...

Vidéo. Ce que les hommes aiment au lit

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité
Publicité