Pourquoi vous devez vous laver les cheveux avant le corps

Pourquoi vous devez vous laver les cheveux avant le corps© iStock

Une dermatologue américiane, Christie Kidd, a mis en évidence le fait que se laver les cheveux avant le corps pourrait réduire l’acné, notamment dans le dos. 

Publicité
Publicité

Si l'acné est normale et courante à l'adolescence, elle peut susciter chez les personnes atteintes des problèmes esthétiques , de confiance en soi , ou encore des problèmes de santé . Christie Kidd, la dermatologue de la célèbre mannequin américaine Kendall Jenner, révèle sur le site de la jeune fille une méthode simple afin de réduire l'acné du dos.

Publicité

La douche : cause possible de l’acné du dos

La dermatologue conseille de réordonner notre routine de douche pour protéger nos pores . Elle conseille ainsi de se laver dans cet ordre-là :
- Laver ses cheveux
- Utiliser un conditionneur pour ses cheveux (un après-shampoing, par exemple)
- Rincer les cheveux
- Attacher ses cheveux
- Laver son corps

En effet, le fait de rincer l’après-shampoing après s’être lavé le corps enlève tout le soin apporté au corps. Cela peut entraîner de l’acné , notamment dans le dos.

Acné : quelles sont les causes

Selon l’OMS, il s’agit d’une maladie "inflammatoire du follicule pilo-sébacé touchant le visage, le cou, le tronc et la partie supérieure du dos". Bien qu’elle apparaisse couramment durant l’adolescence, elle est plus ou moins sévère selon les individus. De nombreux facteurs peuvent intervenir : la génétique, les hormones, le stress
L’organisation ajoute que l’acné peut être médicamenteuse ou apparaître par le contact avec certaines substances chimiques : des médicaments administrés par voie orale (corticoïdes, carbonate de lithium…), huile ou cosmétique irritant, dioxine ou phénols halogènes qui sont présents dans l’environnement, même en petite quantité.

Le Syndicat National des Dermatologues-Vénérologues ajoute que d’autres facteurs peuvent être également mis en cause : la pollution, le tabac, le soleil … Il ajoute que son évolution est imprévisible et qu’on ne peut pas toujours savoir quand elle va s’arrêter, par exemple à cause des variations hormonales chez les filles ( cycle menstruel, pilule, grossesse, ménopause …)

Comment traiter l’acné ?

Le Syndicat donne certains conseils afin de limiter et traiter l’acné . Tout d’abord, il faut utiliser des produits cosmétiques non comédogènes , qui sont adaptés aux peaux acnéiques . Il faut également faire attention au maquillage que l’on utilise, qui doit être spécifique à ce genre de peau .
Il faut qu’un dermatologue retire les microkystes, qui sont "les points de départs des lésions inflammatoires".
Ces "nettoyages de peau dermatologiques" doivent être précédés et suivis par des traitements exfoliants (acide de vitamine A, acide glycolique…) prescrits par un dermatologue .

Pour lutter contre l’inflammation :
- Utiliser "des traitements locaux à base d’antibiotiques (érythromycine, clindamycine) ou de peroxyde de benzoyle " (attention : il décolore le linge).
- Utiliser "des antibiotiques par voie buccale qui sont des cylines de dernière génération, à dose bactériostatique pour limiter l’activité des ‘’PBA’’ et non à dose bactéricide pour les détruire". Cette prescription dure environ 3 mois.
- Éviter l’utilisation simultanée des antibiotiques locaux et par voie buccale
- Les filles doivent éviter les pilules "androgéniques" en prenant plutôt un traitement hormonal "contenant un anti-androgène ". Le syndicat assure qu’il faut dépister chez la femme les signes de virilisations (pousse de poils, chute chronique de cheveux, règles irrégulières ou complètement absentes) puis faire un bilan hormonal pour vérifier la présence ou non "d’anomalie biologique".

Vidéo. L'acné

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité
Publicité