Pourquoi prendre un digestif à la fin du repas ne vous fait pas digérer, au contraire

Pourquoi prendre un digestif à la fin du repas ne vous fait pas digérer, au contraire©Fotolia

L’alcool fort consommé en fin de repas ne facilite pas la digestion, contrairement à sa réputation. A l’inverse, en ralentissant le passage des aliments dans le tube digestif, il freine la digestion et fait gonfler l’estomac.

Publicité
Publicité

Calvados, Cognac, eau-de-vie, chartreuse… Après un repas bien chargé, vous aimez vous servir un verre d'alcool fort pour mieux digérer ? Cette habitude n’aurait pourtant pas l’effet escompté, bien au contraire, selon le docteur Alain Landivier, gastro-entérologue et hépatologue. Car l’alcool freine la vitesse de passage des aliments dans le tube digestif. Le repas que l’on vient d’absorber s’accumule alors dans l’estomac, augmente son volume, et entraîne cette désagréable sensation de ventre lourd et gonflé, bien connue des gourmands.

Publicité

L’alcool ralentit la digestion

Comment expliquer un tel effet ? Contrairement aux autres aliments et boissons, l’alcool n’est pas transformé par l’estomac. Au contraire, c’est l’alcool en lui-même qui va modifier les cellules du tube digestif, en les empêchant de fabriquer de la gastrine, une protéine qui stimule l’efficacité de l’estomac et de l’intestin. En somme, l’alcool ralentit la digestion.

L’alcool diminue la sensation de satiété

Mais alors comment l’alcool a-t-il acquis sa réputation de digestif ? Simplement parce qu’il augmente le volume de l’estomac. Et même si ce phénomène fait gonfler le ventre, il diminue la sensation de satiété. On a alors l’impression d’avoir encore une petite place pour une part de gâteau. Autre raison qui explique la tradition du verre de digestif en fin de repas : l’alcool est diurétique, ce qui signifie qu’il augmente le volume des urines. En allant plus souvent aux toilettes, on a l’impression de mieux digérer, même s’il n’en est rien. Au prochain repas copieux, optez plutôt pour quelques quartiers de pommes ou une belle tranche d’ananas frais si vous souhaitez mieux digérer votre festin.

Source : Estomac : du mal aux mots. Dr Alain Landivier. Editions Alpen, 2016.

Vidéo. Digestion : les médicaments antiacides

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité
Publicité