Pourquoi peut-on pleurer de joie ?

Publicité

Pleurer de joie serait un mécanisme du corps pour rétablir l'état émotionnel d'une personne submergée par des sentiments trop puissants, rapporte une étude américaine.

Publicité

Naissance, victoire, retrouvailles... Les larmes ne sont pas toujours synonymes de tristesse, elles peuvent aussi survenir dans les moments de joie. Un phénomène auquel se sont intéresses les chercheurs de l'université de Yale (Etats-Unis). Selon eux, une réaction négative comme les pleures en réaction à un phénomène positif permet de rétablir l'équilibre émotionnel. Le cerveau submergé par une émotion trop intense envoie un message à l'organisme. En réponse, les larmes de joies qui se mettent à couler permettent de stabiliser l'état émotionnel de la personne.

Pleurer permet de se remettent plus facilement que les autres

Publicité
Pour en arriver à cette conclusion, les chercheurs ont exposé un groupe de 679 volontaires à des situations de joie intense. Résultat ? Ceux qui se sont mis à pleurer se sont rétablis plus rapidement que ceux ont tenté de contenir leurs émotions. Même mécanisme dans une situation triste. Certaines personnes peuvent avoir un rire gêné pendant un enterrement. C'est une réaction positive pour ré-équilibrer l'état dévasté de la personne. Selon Oriana Aragon, chercheuse à l'origine de l'expérience, "cette étude permet de comprendre comment les gens contrôlent leurs émotions".

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité