Pourquoi nettoyer vos oreilles peut vous rendre sourd

Pourquoi nettoyer vos oreilles peut vous rendre sourd©Istock

Certaines méthodes de nettoyage manuel de l’oreille risquent d’impacter l’audition selon une étude américaine. 

Publicité
Publicité

Pour éviter les bouchons de cérumen, mieux vaut se passer de Coton-Tige. L’information a été largement répandue par les services de santé. Une étude de l’American Academy of Otolaryngology vient d’ailleurs d’en faire le rappel : le nettoyage manuel des conduits auditifs peut peser largement sur les capacités auditives.
Les raisons : il augmente la production de cérumen ainsi que les risques de percer le tympan ou d’endommager les os plus fragiles en provoquant une infection. Il peut aussi boucher le canal auditif ce qui est douloureux et conduire à des démangeaisons, des sensations de résonnances ou d’acouphènes voire même une perte auditive...

Publicité

L’oreille s'auto-nettoie

"Les patients pensent souvent qu'ils empêchent le cérumen de s'accumuler en nettoyant les oreilles avec des Coton-Tige, des trombones, des bougies d'oreilles, ou autres objets inimaginables...mais cela fait juste de la place pour du nouveau cérumen, l’ancien étant poussé plus loin dans le conduit auditif", explique le Dr Seth Schwartz, président de l'American Academy of Otolaryngology. "Tout ce qui peut s’ajouter dans l'oreille risque de causer des dommages graves, temporaires ou même permanents, au tympan et au canal auditif."

En réalité, l'oreille s'auto-nettoie affirme le médecin. Et le cérumen n’est pas lié à un manque d’hygiène mais une substance normale "que le corps produit pour nettoyer, protéger et "huiler" les oreilles. Il agit comme un agent d'auto-nettoyage pour garder les oreilles saines en piégeant la saleté, la poussière et autre, les empêchant d’aller plus loin dans l'oreille." Et si nous laissions notre cérumen faire son travail en paix ?

Vidéo. Sourde, elle entend la voix de son conjoint pour la première fois

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité
Publicité