Pourquoi le cor est l'instrument le plus dangereux pour l'ouïe ?

Publicité

Selon une étude scientifique, les joueurs de cor français professionnels ont des risques très élevés de perte de l'audition. D'où la nécessité de se protéger les oreilles en jouant...

Publicité

cor_petite© Fotolia C'est un des instruments les plus entraînants dans un orchestre. On l'utilise pour créer des fanfares retentissantes et de puissants harmoniques. Pourtant le cor français pourrait jouer de mauvais tour aux musiciens, en leur faisant perdre l'audition.
Après des études ayant déjà montré que les joueurs de cor subissait le son le plus fort au sein d'un orchestre (jusqu'à 106 décibels), les nouvelles recherches suggèrent que plus d'un tiers des joueurs de cor ont des problèmes d'audition dans au moins une oreille, les plus jeunes étant les plus exposés à ces risques. La forme de l'instrument serait mise en cause : le son est directement dirigé vers les oreilles des joueurs et de leurs voisins, ce qui explique en partie ce risque plus élevé que chez les autres musiciens. Pour parvenir à leurs résultats, les chercheurs ont comparé l'audition de 142 joueurs de cors français à la fréquence à laquelle ils jouent. La majorité jouent du cor plus de 20 heures par semaine et les 2 tiers font partie d'un orchestre. Au total, 22,2% des joueurs de cors montrent des signes de perte de l'audition; un taux qui monte à 32,9% chez les moins de 40 ans. Et seulement 18% mettent des protections aux oreilles quand ils jouent.

Le Dr Wayne Wilson, audiologiste qui a mené l'étude à l'University of Queensland de Brisbane (Australie) explique que maintenant, le risque élevé de perte de l'audition chez les joueurs de cor français est bien prouvé et que le risque sonore auquel est exposé tout musicien d'orchestre dépend de son instrument et de sa place dans l'orchestre. Ian O'Brien, joueur de cor professionnel et co-auteur de l'étude précise : "Nos conclusions renforcent le besoin d'éduquer les joueurs de cors à la nécessité de se protéger les oreilles."
Selon une récente étude slovène, les violonnistes auraient également des risques de perte de l'audition, dû à la proximité de leur instrument et leurs oreilles.

Publicité
Source : The Audiological Health of Horn Players, Journal of occupational and Environmental Hygiene , 2013

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité