Pourquoi le cancer du pancréas est si agressif ?

Le cancer du pancréas est l'un des plus redoutables, avec un taux de survie à 5 ans d'environ 5% après le diagnostic (en France). Des chercheurs américains expliquent pourquoi dans une nouvelle étude.

Publicité
Publicité

Même détecté tôt, le cancer du pancréas est très difficile à soigner. Une nouvelle étude menée par le centre de recherche sur le cancer de l'Université du Michigan (Etats-Unis) explique pourquoi. Ses auteurs ont découvert qu'un gène connu pour être impliqué dans près de 90% de ces cancers favorise sa croissance et sa propagation. Le gène dit "ATDC" joue un rôle clé dans la façon dont une tumeur progresse et passe d'un état pré-invasif à un état invasif puis se métastase.

30% de survie même au stade le plus précoce

Publicité
"Nous savons que les patients atteints du stade le plus précoce du cancer du pancréas ont un taux de seulement 30% de survie. Cela suggère que même au stade très précoce d'un cancer invasif, il existe déjà des cellules qui se sont propagées à d'autres parties du corps" a expliqué l'auteur de l'étude Diane M. Simeone.

Pour l'équipe de chercheurs, le gène pourrait être une cible pour le développement de nouveaux médicaments puissants. Elle a d'ailleurs travaillé sur l'explication de sa structure afin de faciliter la mise en place de ces traitements. Leurs données préliminaires suggèrent par ailleurs que le gène identifié ici pourrait jouer un rôle dans d'autres types de cancers comme celui de la vessie, de l'ovaire, du côlon et du rectum ou encore du poumon.

Les résultats des travaux ont été publiés dans la revue Genes and Development le 15 janvier 2015.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité