Pourquoi il ne faut absolument pas percer un bouton

Publicité

Un dermatologue américain explique au journal anglais Dailymail les conséquences désastreuses pour la peau lorsqu'on perce un bouton pour le faire partir plus vite.

Publicité

© anna bizon,gpoint studioQui n'a pas déjà trituré un bouton en espérant le faire disparaître plus vite ? Pourtant c'est bien la dernière chose à faire, selon Cameron Rokhsar, dermatologue et chirurgien estéthique de New York. Interrogé par le journal britannique Dailymail, il explique que ce phénomène peut créer d'autres boutons, des infections et des cicatrices qui ne partiront jamais.

Percer le bouton pousse le sébum dans les autres pores

Publicité
Le spécialiste explique que les pores qui constituent la peau se remplissent parfois de transpiration et de sebum, une substance graisseuse qui peut faire briller la peau. En trop grande quantité, il bloque le pore, entraîne l'accumulation de peaux mortes, de bactéries dedans et résulte en un vilain bouton blanc ou rouge sur le visage. "Le percer peut pousser le sebum dans les pores adjacents, les irriter et rendre le problème encore plus long et visible", avertit l'expert.

Ce qu'il faut faire ? Prendre son mal en patience. "Le contenu blanc va soit se résorber avec le temps, soit sortir tout seul lorsqu'il sera mûre", ajoute Cameron Rokshar. Si cela ne part pas et que le bouton continue de grossir il faut absolument consulter un dermatologue.

Vidéo. Les soins de la peau à 50 ans

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité