Pour vivre vieux et en bonne santé, il faut éviter le rez-de-chaussée !

Publicité

Souvent avec l'âge, on privilégie une maison de plain-pied ou un appartement au rez-de-chaussée. C'est peut-être une erreur ! Des chercheurs de l'Université de Bern (Suisse) démontrent aujourd'hui que les personnes habitant en étages réduisent de 30 à 40% leur risque de mourir d'une maladie cardiaque ou pulmonaire.

Publicité

etage espérance de vie© Fotolia L'étage idéal serait le huitième. A cet étage ou au-dessus, les chercheurs indiquent que l'on prolongerait son espérance de vie. A l'inverse des habitants du rez-de-chaussée qui élèveraient de 22% leur risque de mort prématurée (toutes causes de mort confondues), de 40% leur risque de décès par maladies pulmonaires, de 22% par cancer du poumon et de 35% par maladies cardiaques. Le seul avantage qu'ils ont est le risque réduit de suicide (logique quand on est au rez-de-chaussée !). D'après les chercheurs, le fait d'habiter en étages entretiendrait la forme physique des habitants en les obligeant par exemple à monter les escaliers. De plus, en étages, ils sont plus protégés de la pollution de l'air et du bruit de la circulation que ceux vivant au rez-de-chaussée. Un seul bémol néanmoins : les pollens. Ils ont tendance à monter au fil de la journée avec l'élévation de la température, augmentant alors le risque d'allergies. Cette étude a été menée sur 1,5 millions de personnes habitant dans des bâtiments de quatre étages ou plus. Les résultats ont été publiés dans European Journal of Epidemiology .

Publicité
Source : Dailymail.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité