Pour maigrir, déculpabilisez-vous !

Publicité

Une étude a montré que la façon dont on perçoit la nourriture serait aussi importante que le nombre de calories ingérées lors d'un régime amaigrissant.

Publicité

Déguster du chocolat et se sentir coupable l’instant d’après… Un sentiment bien connu. Mais si l’on peut croire que cette culpabilité ne changera rien au poids que l’on prendra inexorablement après cette "faute", il n’en serait pourtant rien. Pour rester mince, il faudrait manger avec plaisir, sans culpabiliser à chaque bouchée. C’est ce que révèle une étude, réalisée par des chercheurs de l’université de Canterbury en Nouvelle-Zélande et publiée dans le journal en ligne Appettite .
D’après le Dr Roeline Kuijer et Jessica Boyce, percevoir le chocolat comme une récompense permettrait de garder la ligne tout en se faisant plaisir. A l'inverse, le sentiment de culpabilité nous inciterait à remiser au placard régime et alimentation saine.
Pour arriver à ces conclusions, les deux chercheuses ont recruté près de 300 volontaires, âgés de 18 à 86 ans, et les ont interrogés sur leurs habitudes alimentaires. Il leur a notamment été demandé s’ils souhaitaient perdre du poids ainsi que s’ils se sentaient heureux ou coupables lorsqu’ils mangeaient du chocolat.
Le résultat est sans appel. Pour 27% d’entre eux, manger du chocolat était associé à un sentiment de culpabilité, alors que les 73% restant voyaient cet instant comme un réel plaisir. Dix-huit mois plus tard, lorsque les chercheurs ont contrôlé le poids des "cobayes", ce sont ceux qui se sentaient coupables qui avaient pris le plus de poids.

Publicité

Publicité
Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité