Pour maigrir : arrêtez de penser que vous êtes grosse

Publicité

Le stress lié au regard que vous portez sur vous-même peut déclencher une suralimentation et vous faire grossir, contrairement aux personnes qui ne se préoccupent pas de leur poids. 

Publicité

© FotoliaUne étude scientifique, publiée dans l' International Journal of Obesity , a prouvé que les personnes qui se pensent grosses peuvent être amenées à prendre du poids à cause du stress lié à cette prise de conscience. "En réalisant qu’il est en surpoids, l’individu devient très stressé, ce qui rend le choix des habitudes saines plus difficile à adopter" explique le co-auteur de l’étude, le Dr Eric Robinson de l’Université de Liverpool. "On pourrait penser que la prise de conscience pourrait lui faire choisir un rythme de vie sain et lui faire perdre du poids" continue-t-il. Mais en réalité c’est l’effet inverse.

Son équipe a recoupé les données de trois études et rassemblé 14 000 adultes aux Etats-Unis et au Royaume-Uni. Les premiers ont été suivis sur 7 à 10 ans. Les seconds de l'âge de 23 à 45 ans. Les Prs Jeffrey M. Hunger de l'Université de Californie et Mickael Daily de l'Université de Stirling (UK) et de l'UCD Geary Institute en Irlande ont également participé aux recherches.

Publicité
"Il faut reconsidérer la manière dont nous parlons et considérons le surpoids et l’obésité dans notre société"
Publicité
"Ce qu'il est important de souligner, c’est la question de la stigmatisation dans nos sociétés. Les personnes en surpoids ont plus de pression vis-à-vis de leur image corporelle. Ce n’est pas surprenant compte tenu de la manière dont nous parlons du poids (surpoids et obésité)" estime le Dr Robinson. La clé, selon lui, est d’encourager les gens à changer leurs habitudes sans qu'ils se sentent angoissés par rapport à leur image corporelle.
e.

Vidéo : L'obésité ne cesse de croître dans le monde



Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité